Bien négocier la vente d'un véhicule

Votre décision est ferme : vous désirez vendre votre voiture. Même si votre prix de vente est fixé de façon « juste », les acheteurs peuvent vouloir tenter la négociation. Alors soyez prêt ! La vente entre particuliers est le terrain favori de la négociation. C’est pourquoi il est important d’y penser au moment même de la rédaction de votre annonce.


Quand commencent les négociations ?

La négociation est souvent appréhendée par le vendeur, à raison. Les acheteurs veulent souvent casser les prix et tentent le tout pour le tout afin de vous faire céder. Vous avez fixé le prix sur votre annonce. Laissez donc le futur acquéreur commencer les hostilités. S’il ne marchande pas, estimez-vous heureux. Si exceptionnellement, vous tombez sur un acheteur sympa, très intéressé mais hésitant, vous pouvez tenter de lui faire un petit geste. Mais attention, ne faites pas cette proposition à chaque fois et n’exagérez pas la baisse ! De plus, ne prenez aucune négociation en considération si elle intervient avant l’essai du véhicule.


Fixer votre limite de prix préalablement

Laissez entendre que la négociation est possible mais ne vous faites pas avoir par une baisse trop importante. Argumentez et présentez votre voiture avec confiance. Vous vous étiez sûrement fixé un prix minimum de vente, c’est-à-dire un prix en dessous duquel vous n’accepterez aucune offre. Gardez ce prix en tête et n’acceptez aucune négociation en dessous.

À savoir : lors de la rédaction de votre annonce, pensez à surélever le prix de vente de la voiture pour pouvoir baisser le prix au moment des négociations.


Résister à la pression de l'acheteur

Ne vous laissez pas mettre la pression ou intimider par un acheteur un peu abrupt dans son offre d’achat. Vous entendrez souvent d’un acheteur qui veut réussir à ses fins l’argument « j’ai vu une autre voiture qui m’a plu moins chère ». Il tentera de vous faire céder l’achat au prix proposé. C’est une tactique normale mais ne cédez en aucun cas si le prix ne vous convient pas. Restez ferme sur le prix voulu.


Ne pas se priver du conseil d'un proche pour vendre votre voiture

Si vous ne vous sentez pas les compétences de négociation nécessaires pour vendre votre véhicule, faites-vous accompagner d'une personne de confiance qui peut assumer ce rôle. De plus, pour clarifier les ambiguïtés et les malentendus, il est généralement préférable d’être accompagné d'un tiers.


Laissez vos coordonnées à l'acheteur potentiel

Si l’acheteur ne cède pas à votre prix, ne le baissez pas. Par contre, laissez-lui vos coordonnées et incitez-le à réfléchir sur votre offre et à vous rappeler pour une autre visite, si besoin. Il sera généralement content de voir que vous ne lui forcez pas la main. Soyez arrangeant pour lui laisser le temps de la réflexion, c’est toujours bien vu.


Conseils pour le vente d'un véhicule à un particulier

  • Ayez les idées claires pour négocier
  • Mieux vaut reporter une décision que de se précipiter
  • Proposez le temps de la réflexion à l’acheteur
  • Trouvez un terrain d’entente sur une négociation raisonnable

Pour les particuliers, l'achat d'une voiture est un événement exceptionnel. Par conséquent, il convient de faire preuve de prudence, d'avoir les idées claires et de ne pas se laisser impressionner. Toutefois, pour éviter toute forme de pression, vendre votre voiture à des professionnels du rachat auto est sûrement la meilleure alternative. Par exemple, avec Speed-Auto, en 24H, tout sera réglé et en toute confiance.

2010-2019 © Copyright